Un modèle de dimension finie pour la transition vitreuse
Thomas Sarlat
IPhT
Vendredi 13/11/2009, 14:00
Amphi Claude Bloch, Bât. 774, Orme des Merisiers

Je présenterai principalement comment à partir d'un modèle de champ moyen issu de la physique des verres de spin (modèle ROM), on peut obtenir de manière contrôlée un modèle de dimension finie dont la phénoménologie est très proche de celle des verres. \\ \\ (Ce travail a été conduit sous la houlette de Giulio Biroli, Alain Billoire et Jean-Philippe Bouchaud).

Contact : Loic BERVAS

 

Retour en haut