Institut de Physique Théorique: Présentation : L'Institut de Physique Théorique (IPhT) est un Institut de la Direction de la Recherche Fondamentale (DRF) du Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA).
Apprentissage automatique et Physique Statistique  

img

L'apprentissage automatique, qui comprend une large gamme d'algorithmes et d'outils utilisés pour traitement des données, est entrée dans la plupart des disciplines scientifiques ces dernières années. Les sciences physiques ne font pas exception. Un article dans Reviews of Moderns Physics (https://journals.aps.org/rmp/recent), co-écrit par Lenka Zdeborová de l'IPhT, couvre les recherches récentes sur l'interface entre l'apprentissage automatique et les sciences physiques. Il passe en revue les développements conceptuels de l'apprentissage automatique motivés par des connaissances physiques, ainsi que les applications des techniques d'apprentissage automatique à plusieurs domaines de la physique et la fertilisation croisée entre les deux domaines. Il présente la notion de base des méthodes et principes d'apprentissage automatique, puis il décrit des exemples de la façon dont la physique statistique est utilisée pour comprendre les méthodes d'apprentissage automatique. Il passe ensuite à la description des applications des méthodes d'apprentissage automatique en physique des particules et en cosmologie, en physique quantique à plusieurs corps, en informatique quantique et en physique chimique et des matériaux. Il met également en évidence la recherche et le développement de nouvelles architectures informatiques visant à accélérer l'apprentissage automatique.


1015 (0 Ko)

C. Pepin, dépêche du 11/12/2019

 

Un livre de François David  

img

Un livre de François David, le tome 1 de la Théorie statistique des champs vient de paraître chez EDP Sciences dans la Collection Savoirs Actuels.

Présentation de l'ouvrage: 

Les idées du groupe de renormalisation développées pour la physique statistique dans les années 1970, en grande partie grâce au prix Nobel de physique Kenneth Wilson, ont entièrement renouvelé ce que l’on appelait la théorie relativiste des champs quantiques, née dans les années 1930 et développée sous la forme de l’électrodynamique quantique dans les années 1950. img Un résultat de ce renouvellement est la théorie statistique des champs, une boîte à outils de tout physicien théoricien, de la physique des hautes énergies à la physique statistique.
Ce livre, qui repose sur un enseignement de plusieurs années, notamment dans le parcours « Physique théorique » du Master 2 « Concepts fondamentaux de la physique », à l’École normale supérieure, est une introduction pédagogique à cet ensemble incontournable de notions. Il est destiné aux étudiants et aux chercheurs.

La théorie statistique des champs repose sur la profonde analogie entre les fluctuations quantiques d’un système quantique en dimension d’espace D et les fluctuations thermiques d’un système classique en équilibre à une température absolue T dans un espace de dimension (D + 1), la constante de Planck h jouant le rôle de la température T.  Ce premier tome développe l’aspect « quantique » de la théorie. La première partie du livre est consacrée à l’intégrale de chemin, qui permet de mettre en évidence d’une façon particulièrement claire cette correspondance entre les deux types de fluctuations, sans négliger des aspects avancés (bosons et fermions, états cohérents, spin). Dans une deuxième partie, l’auteur utilise l’exemple typique de la théorie en φ4 pour un exposé détaillé de l’intégrale fonctionnelle, du développement perturbatif, des graphes de Feynman, de la renormalisation perturbative et du groupe de renormalisation en théorie des champs. Le deuxième tome sera consacré aux applications du groupe de renormalisation à la physique statistique, en particulier le calcul des exposants critiques. Seront aussi abordés des sujets reliés : modèle XY, polymères, chaînes de spin, mouillage et membranes, ainsi qu’une introduction à l’invariance conforme et à l’invariance d’échelle en taille finie.

Première de couverture
Dernière de couverture

Félicitations à François!

https://laboutique.edpsciences.fr/produi ...

E. De-laborderie, dépêche du 18/11/2019

 

Ça bouge à l'IPhT - II !  

L'IPhT accueille deux nouveaux chercheurs permanents cet automne !

Sanjay Ramassamy

img Sanjay Ramassamy vient d'être recruté au CNRS en mathématique et intègre l'IPhT. Elève à l'ENS, il a effectué un PhD à Brown University sous la direction de R. Kenyon, et des postdocs à l'ENS-Lyon et à l'ENS. Son domaine de recherche se situe à l'interface de la combinatoire, de la géométrie, des probabilités et de la physique mathématique. en particuliers aux systèmes intégrables discrets, au modèles de dimères, aux agencements de cercles, etc. Des sujets où il nous apportera beaucoup, et où il trouvera des interlocuteurs naturels à l'IPhT.

 

 

Raffaele D'Agnolo

imgRaffaele D’Agnolo’s est un physicien des hautes énergies. Après des études à Rome et un PhD à Pise, Raffaele à été postdoc à l'IAS (Princeton), à l'EPFL (LAusanne), puis research associate au SLAC (Stanford). Il s'intéresse à de nombreux aspects de la phénoménologie les particules et à la physique des hautes énergies expérimentales: physique du Higgs et physique des saveurs, matière noire, supersymétrie, et physique des collisionneurs dans le régime des grandes multiplicités de jets, et plus récemment holographie, ondes gravitationnelles et jusqu'à l'appentissage profond en analyse des données. Raffaele vient renforcer comme chercheur CEA le groupe de physique des hautes énergies de l'IPhT.

 Bienvenue à tous les deux !

F. David, dépêche du 04/11/2019

 

Ça bouge à l'IPhT !

dépêche du 11/10/2019

La physique statistique des cités

dépêche du 09/05/2019

du 09/12 au 11/12
Conférence IPhT - ...
Vendredi 13/12, 10:00-12:15
Cours de physique théorique de Saclay - Cristina Bena and Thierry Jolicoeur
Mardi 17/12, 16:00
Séminaire de physique des particules et de cosmologie - Gui Pimentel
Mercredi 18/12, 14:15-15:15
Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires - David Tennyson
Vendredi 20/12, 14:15-15:15
Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires - Henning Samtleben
François David
Presentation of IPhT
19 septembre 2019
Henri Orland
Statistical Physics of Some Biological Systems
19 septembre 2019
Marc Barthélémy
A physicist's approach to complex systems
19 septembre 2019
Lenka Zdeborova
Médaille de bronze du CNRS et prix Irène Joliot Curie 2018
17 septembre 2019
Mariana Graña
Why String Theory ?
19 septembre 2019
Giulio Biroli
Glassy and disordered systems
19 septembre 2019
Catherine Pépin
What is so facinating about supraconductivity?
19 septembre 2019

 

Retour en haut