Institut de Physique Théorique
Direction de la Recherche Fondamentale  -  Saclay
UMR 3681 - INP
encart droite
Encart de droite, peut être utilisé à des fins diverses. Actuellement caché via les CSS.
Mardi 22 mai 2018

Bienvenue à l'IPhT

 / 
 

Agenda

Aujourd'hui

11h00 Séminaire général de l'IPhT

Séminaire général de l'IPhT

Orme des Merisiers - Salle Claude Itzykson, Bât. 774 Orme des Merisiers

Sid Redner

14h15 Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires

Séminaire de matrices, cordes et géométries aléatoires

Orme des Merisiers - Salle Claude Itzykson, Bât. 774 Orme des Merisiers

Eric Perlmutter

16h00 Séminaire de physique des particules et de cosmologie

Séminaire de physique des particules et de cosmologie

Orme des Merisiers - Salle Claude Itzykson, Bât. 774 Orme des Merisiers

Marco Serone

Vendredi 25/05

10h00 Cours de physique théorique de Saclay

Cours de physique théorique de Saclay

Orme des Merisiers - Salle Claude Itzykson, Bât. 774 Orme des Merisiers

Rémi Monasson

Lundi 28/05

14h00 Séminaire de physique statistique

Séminaire de physique statistique

Orme des Merisiers - Salle Claude Itzykson, Bât. 774 Orme des Merisiers

Leticia Cugliandolo


la suite...
L'Institut de physique théorique (IPhT) est un laboratoire de recherche fondamentale situé sur le plateau de Saclay, dans le Hurepoix, à 20 km au sud-ouest de Paris.

Nos recherches ont pour but de mieux comprendre les lois qui régissent notre univers et son organisation. Elles couvrent presque tous les grands sujets de la physique théorique moderne : L'IPhT comprend une cinquantaine de physiciens permanents (2/3 CEA, 1/3 CNRS), une trentaine de doctorants et postdocs, et une dizaine de personnels de support. Il accueille en permanence de nombreux visiteurs.

Actualités

Au-delà de la positivité des amplitudes, et le destin de la gravité massive   
imgL'idée que la physique à basse énergie, c'est-à-dire des grandes distances, puisse être décrite seulement en termes de degrés de liberté effectifs est l'un des principes organisateurs les plus puissants en physique, connu sous le nom de Théorie des Champs Effective (TCE). L'effet de la dynamique ultraviolette à courtes distances (UV) est systématiquement pris en compte dans la TCE infrarouge (IR) obtenue en intégrant les degrés de liberté massifs qui génèrent une TCE construite d'un nombre infini d'opérateurs locaux. Pourtant, les TCE sont prédictives, même lorsque la dynamique UV est inconnue, car en pratique seulement un nombre fini d'opérateurs contribue, avec une précision donnée, aux observables. Plus la dimension de l'opérateur est élevée, plus l'effet est faible à basse énergie.

De façon assez remarquable, des informations supplémentaires sur les UV peuvent toujours être extraites si la théorie microscopique sous-jacente est invariante de ...

Lire la suite »

 
C. Pepin, dépêche du 17/05/2018

 

L’universalité des matrices aléatoires: un article de Bertrand Eynard dans Pour la science   

img"L'énigme des matrices aléatoires", un article paru dans Pour la Science (mai 2018) sur les Matrices Aléatoires, par Bertrand Eynard, physicien à l'IPhT. Bertrand est depuis de nombreuses années un spécialiste des matrices aléatoires, sujet qu'il a enseigné à plusieurs reprises, en master et dans des Ecoles Doctorales, comme celle des Houches. 

Les lois des matrices aléatoires sont des lois statistiques universelles que l'on retrouve partout : que ce soit dans les temps d'attente des bus et des métros, les voitures garées le long d'un trottoir, les arbres d'une forêt, les neurones, la bourse, les antennes de téléphonie mobile, mais aussi les résonances des noyaux atomiques, la théorie des cordes, la chromodynamique quantique, et même les  nombres premiers... Leur étude mathématique est fascinante, les ...

Lire la suite »

F. David, dépêche du 16/05/2018

 

"Trous de ver, la porte des étoiles": écouter Monica Guica sur Radio France   

img

Monica Guica (IPhT/CEA) et Eric Gourgoulhon (LUTh/Observatoire de Paris-Meudon) ont discuté de trous noirs (black holes) et de trous de vers (wormholes) dans l'épisode "Trous de ver, la porte des étoiles" de l'émission "La méthode scientifique" animée par Nicolas Martin sur France Culture. Vous pouvez la réécouter sur le podcast de l'émission .

F. David, dépêche du 11/05/2018

 

Topological phases of matter: from the quantum Hall effect to spin liquids (June 11th - July 6th, 2018)

Nick Warner lauréat d'une ERC Advanced pour séjourner à l'IPhT

"Morphogenesis of Spatial Networks": un livre de Marc Barthelemy

23rd Rencontres Claude Itzykson: Statistical Physics of Disordered and Complex Systems: A Tribute to Cirano De Dominicis, June 4 – 6, 2018

2018 Beg Rohu summer school: Deep Learning and Statistical Physics

Program on topological phases of matter: from the quantum Hall effect to spin liquids (June 11th - July 6th, 2018)

"Deconstructing the string landscape": A new ERC consolidator grant for Mariana Graña !

Les expériences LIGO/VIRGO contraignent-elles l'énergie noire ?


Retour en haut