Institut de Physique Théorique
Direction de la Recherche Fondamentale  -  Saclay
UMR 3681 - INP
encart droite
Encart de droite, peut être utilisé à des fins diverses. Actuellement caché via les CSS.
Samedi 18 août 2018

Bienvenue à l'IPhT

 / 
 

Agenda

Lundi 03/09

14h00 Séminaire SCOPI Paris-Saclay

Séminaire SCOPI Paris-Saclay

Orme des Merisiers - Amphi Claude Bloch, Bât. 774 Orme des Merisiers

(TBA)


la suite...
L'Institut de physique théorique (IPhT) est un laboratoire de recherche fondamentale situé sur le plateau de Saclay, dans le Hurepoix, à 20 km au sud-ouest de Paris.

Nos recherches ont pour but de mieux comprendre les lois qui régissent notre univers et son organisation. Elles couvrent presque tous les grands sujets de la physique théorique moderne : L'IPhT comprend une cinquantaine de physiciens permanents (2/3 CEA, 1/3 CNRS), une trentaine de doctorants et postdocs, et une dizaine de personnels de support. Il accueille en permanence de nombreux visiteurs.

Actualités

Journée scientifique sur le thème : "Phénomènes hors d'équilibre"   

L'Institut de Physique Théorique organise une journée scientifique sur le thème "Phénomènes hors d’équilibre"
le mardi 2 octobre de 9h30 à 17h à l'amphithéâtre Claude Bloch (Saclay, Orme des Merisiers, Bât. 773)

Le Haut Commissaire Yves Bréchet prendra part à cette rencontre,
dont le but est d'illustrer "qui fait quoi au CEA" en matière de physique des phénomènes hors d’équilibre.

Nous invitons tous les scientifiques ayant un intérêt pour cette thématique à participer.
L'inscription est gratuite mais obligatoire pour des raisons d'organisation, via le formulaire suivant:

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfvMURNP1l3vlQeOjO32uUb7bic8aiNpv8mQ0ZAuTq80-aI1g/viewform?usp=pp_url


Les sujets suivants seront représentés:

Physique statistique et fluctuations : Kirone Mallick (DRF/IPhT)
Ions lourds : François Gélis (DRF/IPhT)
Turbulence : Bérengère Dubrulle ...

Lire la suite »

 
C. Pepin, dépêche du 19/07/2018

 

Lenka Zdeborová et Marc Barthélemy dans La Recherche !   
imgLe n° 537-538 daté juillet-août 2018 du magazine La Recherche présente un dossier sur les systèmes complexes dans lequel IPhT est bien représenté. Parmi les articles, Lenka Zdeborová et Florent Krzakala discutent des approches issues de la physique statistique pour trouver des informations pertinentes dans un grand ensemble de données, et Marc Barthelemy présente les approches physiques pour modéliser les systèmes urbains.
 
C. Pepin, dépêche du 10/07/2018

 

Au-delà de la positivité des amplitudes, et le destin de la gravité massive   
imgL'idée que la physique à basse énergie, c'est-à-dire des grandes distances, puisse être décrite seulement en termes de degrés de liberté effectifs est l'un des principes organisateurs les plus puissants en physique, connu sous le nom de Théorie des Champs Effective (TCE). L'effet de la dynamique ultraviolette à courtes distances (UV) est systématiquement pris en compte dans la TCE infrarouge (IR) obtenue en intégrant les degrés de liberté massifs qui génèrent une TCE construite d'un nombre infini d'opérateurs locaux. Pourtant, les TCE sont prédictives, même lorsque la dynamique UV est inconnue, car en pratique seulement un nombre fini d'opérateurs contribue, avec une précision donnée, aux observables. Plus la dimension de l'opérateur est élevée, plus l'effet est faible à basse énergie.

De façon assez remarquable, des informations supplémentaires sur les UV peuvent toujours être extraites si la théorie microscopique sous-jacente est invariante de ...

Lire la suite »

 
C. Pepin, dépêche du 17/05/2018

 

L’universalité des matrices aléatoires: un article de Bertrand Eynard dans Pour la science

"Trous de ver, la porte des étoiles": écouter Monica Guica sur Radio France

Topological phases of matter: from the quantum Hall effect to spin liquids (June 11th - July 6th, 2018)

Nick Warner lauréat d'une ERC Advanced pour séjourner à l'IPhT

"Morphogenesis of Spatial Networks": un livre de Marc Barthelemy


Retour en haut