Arbres aléatoires et généalogies
Bernard Derrida
ENS
Mardi 26/05/2009, 11:00
Salle Claude Itzykson, Bât. 774, Orme des Merisiers
Cet exposé tentera de montrer les nombreuses analogies qui existent entre les modèles d'évolution ou de généalogie et les problèmes de coalescence, de fronts, de verres de spin ou de polymères dirigés étudiés en physique statistique. Alors que les généalogies des modèles classiques d'évolution neutre ont des statistiques prédites par le modèle du coalescent de Kingman, l'effet de la sélection conduit à des arbres généalogiques qui rappellent beaucoup ceux de la théorie de champ moyen des verres de spins.
Contact : Loic BERVAS

 

Retour en haut