Publication : t10/199

Thermalisation dans les collisions dions lourds ultrarelativistes

Gombeaud C. (CEA, IPhT (Institut de Physique Théorique), F-91191 Gif-sur-Yvette, France)
Abstract:
Lors des collisions dions lourds au Relativistic Heavy Ion Collider (RHIC) de Brookhaven, les partons composant tous les nuclons mis en jeu interagissent. Ltude de ces interactions est un domaine important de la physique des particules. Jusqu prsent, on utilisait le plus souvent le modle hydrodynamique des fluides parfaits (non visqueux) pour rendre compte de lvolution du systme cr dans ces collisions. Cependant ce modle est incapable de reproduire lensemble des observations exprimentales. Afin de mieux comprendre lvolution du systme cr dans une collision dions lourds, jai ralis une rsolution numrique de lquation de Boltzmann (2 + 1) dimensions afin de simuler, sur la base dun modle jouet, la dynamique dun gaz de particules relativistes. Nous avons ainsi pu montrer que lintroduction de dviations ltat dquilibre thermique local permet de comprendre certaines des mesures exprimentales que les calculs dhydrodynamique idale ne sont pas mme dexpliquer. En particulier, ltude de la dpendance en centralit du flot elliptique nous a permis dvaluer le degr de thermalisation de (le nombre de Knudsen correspondant ) la matire cre dans les collisions centrales, Au-Au √s = 200 GeV, au RHIC. Nous avons alors pu montrer que la prise en compte des effets de thermalisation partielle permettait dexpliquer le HBT Puzzle. Nanmoins, la thermalisation partielle nest pas, elle seule, capable de faire saccorder prdictions thoriques et donnes exprimentales. Dautres effets physiques semblent avoir t sous-estims tels que les fluctuations dans les conditions initiales dont on a montr quelles taient un ingrdient clef dans ltude du rapport v4/(v2)2.
Année de publication : 2010
Thse
Soutenance de thse : Gombeaud Clment ; UNIVERSIT PARIS 6 - PIERRE ET MARIE CURIE - IPhT ; 2010-07-02
Keywords : collisions dions lourds, quation de Boltzmann relativiste, simulations Monte- Carlo, effets collectifs, dissipation (viscosit), Hanbury-Brown et Twiss interfromtrie, fluctuations.
Langue : Français

Fichier(s) à télécharger :
  • These_GombeaudClement.pdf

  •  

    Retour en haut